Maintenance

Pratiquer le chant implique d’apporter un soin particulier à sa voix. Il faut prendre grand soin d’elle, la préserver, la protéger. Pour l’instrumentiste, c’est un peu différent : nous n’avons pas toujours conscience de l’importance de l’entretien et de la maintenance. L’oreille de l’instrumentiste s’habitue au fil du temps à la dégradation du timbre, du toucher et de la justesse. Dans le cadre du piano, la mécanique (comme toutes les mécaniques) finit par s’user. Les feutres se tassent, les articulations prennent du jeu, le timbre et le toucher deviennent de plus en plus irréguliers.

L’entretien du piano ne se limite pas à l’accord. S'il règle le problème de justesse, en aucun cas il ne réglera à lui seul les problèmes de timbre ou de toucher. Pour conserver les qualités musicales de son piano ainsi que sa voix, en somme, les raisons pour lesquelles nous l’avons choisi, il est donc impératif de raisonner en terme de maintenance et pas simplement en terme d’accord.

Ces deux unités d’œuvres sont à adapter à chaque piano : piano à queue ou piano droit, piano d’étude, de moyenne ou de haut gamme. De même, ces interventions doivent être ajustées à chaque pianiste. En effet, l’enfant ou le pianiste débutant, l’amateur confirmé, le professionnel de la musique (musicien ou professeur) n’aura évidemment pas les mêmes besoins. Il est indispensable de faire accorder au minimum une fois par an votre piano. Lors de ce rendez-vous, il est primordial d’échanger avec votre technicien. C’est l’occasion de faire un point sur vos attentes et vos aspirations artistiques.

Vous trouverez ici une écoute attentive pour un service personnalisé.